COVID 19: BESOINS D'INFORMATIONS ET DE CONSEILS

  • Plateforme locale d'information TAP RIPOSTE Covid-19, contactez le numéro unique suivant : 0590 99 14 74 (de 8h à 17h 7jours/7) ou l'e-mail unique : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
  •  Plateforme nationale d'information Covid-19, contactez le 0800 130 000 (appels gratuits).

QUE FAIRE SI VOUS ÊTES "CAS CONTACT"?

point interrogation bonhomme 300x300

Un cas contact est une personne à risque d’attraper la Covid-19 en raison de la proximité avec une personne malade ou simplement porteuse du virus.

Vous êtes un cas contact si vous vous retrouvez dans les situations décrites ci-dessous, en l’absence de mesures de protection efficaces (séparation physique - vitre, hygiaphone -  ou masque chirurgical ou FFP2 en bon état) :

  • Ayant partagé le même lieu de vie que le cas confirmé ou porteur asymptomatique du virus ;
  • Ayant eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins de 2 mètres, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, contact physique). En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace, même en l’absence de port de masque, ne sont pas considérées comme des personnes-contacts à risque.
  • Ayant partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel...) pendant au moins 15 minutes consécutives ou cumulées sur 24 heures avec un cas positif
  • Étant resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement.
  • Ayant prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins.

VOUS ÊTES CAS CONTACT AVEC UNE PERSONNE MALADE DE LA COVID-19 ?

  • Il est recommandé, pour se protéger et protéger les autres, de suivre les consignes suivantes dont vous trouverez le détail complet dans la suite de l’article :
    1. s’isoler immédiatement (si le schéma vaccinal est incomplet ou si l’on est immunodéprimé) et respecter les gestes barrières ;
    2. réaliser immédiatement un test de dépistage (RT-PCR ou test antigénique TAG) ;
    3. informer les personnes que l’on a croisé les dernières 48h ;
    4. surveiller son état de santé ;
    5. réaliser un second test de dépistage (RT-PCR ou test antigénique TAG) 7 jours après le dernier contact avec la personne malade ou 17 jours après son début de symptômes ou son prélèvement si vous partagez son domicile.
  • Vous pouvez être contacté par l'Assurance Maladie en tant que personne ayant été en contact avec une personne positive à la Covid-19 : en savoir plus sur ce dispositif de Contact tracing.

  • vous pouvez également le déclarer en via  Je déclare ameli.fr
  •  

    Si vous avez installé l'application TousAntiCovid sur votre smartphone, vous avez pu être informé par cette application de votre situation de cas contact.

COVID 19: OBLIGATION VACCINALE POUR LES PARTICULIERS EMPLOYEURS

Comme nous l'avions indiqué dans notre précédent article "LOI RELATIVE À LA GESTION DE LA CRISE SANITAIRE" l’ensemble des professionnels de santé et salariés d’établissements médicaux et médicosociaux sont concernés par l'obligation vaccinale, quel que soit leur lieu d’exercice professionnel.

Les professionnels intervenant à domicile auprès des bénéficiaires de la PCH sont également concernés.

Sur la base des informations dont nous disposons aujourd’hui et dont certaines ne sont pas encore définitives :

A partir du 15 septembre 2021 l’ensemble des professionnels de santé intervenant à domicile ainsi que les auxiliaires de vie intervenant auprès des bénéficiaires de la PCH devront obligatoirement avoir un schéma vaccinal complet contre la Covid 19, attesté par un passe sanitaire à jour. Dans le cas contraire, ils auront une interdiction légale d’exercer.


Durant la période de transition, entre la publication de la Loi (probablement début août) et le 15 septembre, les personnes qui ne sont pas encore vaccinées pourraient avoir l’obligation de présenter régulièrement un test PCR négatif ou un certificat de rétablissement d’une infection Covid 19 de moins de 6 mois. Si elles ne peuvent fournir ces documents, elles auront une interdiction légale d’exercer.
Aucune rémunération ne pourra être versée aux personnes ayant une interdiction légale d’exercer. Si dans les deux mois suivant cette interdiction de travailler, la situation n’est pas régularisée, le salarié sera licencié.


Important:

  • Pour les auxiliaires de vie salariées par un service prestataire, cette obligation devra être vérifiée et le cas échéant sa non application sanctionnée, par le service employeur.
  • Pour les auxiliaires de vie directement salariés par un particulier employeur, cette obligation de vérification et de sanction sera à la charge de ce dernier.

Restez connecté, nous vous informons.

 

COVID-19: MALADES NEUROMUSCULAIRES ET VACCINATION

Retrouvez les dernières actualités et informations sur la vaccination contre la covid-19 pour les malades neuromusculaires en cliquant sur https://www.afm-telethon.fr/vaccination-covid19

LE CALENDRIER RETENU POUR L’OBLIGATION VACCINALE

À compter du 9 août 2021, les personnels des établissements de soins, médicaux sociaux et sociaux listés à l’article 12 de la loi relative à la gestion de la crise sanitaire du 9 août 2021 devront obligatoirement être vaccinés, sauf contre-indication médicale.

Des aménagements sont prévus jusqu’au 15 octobre :

Du 9 août au 14 septembre 2021 inclus, les personnels concernés pourront présenter :

  • Soit un certificat de statut vaccinal ;
  • Soit le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois ;
  • Soit le résultat négatif d’un test virologique datant de moins de 72 heures (examen de dépistage RT-PCR, test antigénique ou autotest réalisé sous la supervision d’un professionnel de santé).

Entre le 15 septembre et le 15 octobre inclus, une période transitoire est prévue par la loi. Lorsque le salarié a justifié d’une première dose de vaccin, il pourra continuer à exercer son activité à condition de présenter le résultat négatif d’un test virologique.

À compter du 16 octobre, les personnes concernées devront justifier, auprès de leur employeur, avoir un schéma vaccinal complet ou ne pas y être soumises en raison de contre-indication médicale ou d’un rétablissement après une contamination par le COVID-19.
Les certificats de contre-indication médicale ou de rétablissement peuvent être présentés au médecin du travail compétent, qui informe l’employeur, sans délai, de la satisfaction à l’obligation vaccinale avec, le cas échéant, le terme de validité du certificat transmis.

À compter du 16 octobrele Pass sanitaire s'étend aux12-17ans mais n'est pas necessaire pour se rendre à l'école.

 

PASS SANITAIRE DÈS LE 9 AOÛT 2021

En raison de la circulation inquiétante du variant Delta sur tout le territoire, de nouvelles mesures sanitaires seront mises en place à partir du Lundi 9 août 2021 pour freiner une reprise forte de l'épidémie de Covid-19. 

La mobilisation du « pass » sur le territoire national constitue un outil pour minimiser les risques de contamination par le virus, au moment où le pays s’engage dans la réouverture des établissements. Cet outil permet notamment de rouvrir et de reprendre des activités rassemblant un nombre élevé de personnes. Il est également utile pour faciliter les passages aux frontières, la plupart des pays demandant actuellement de fournir à l’entrée de leur territoire des documents faisant état d’un test négatif récent, d’une preuve de rétablissement ou d’un certificat de vaccination.
 
 
QU'EST-CE QUE LE « PASS SANITAIRE » ?
Le « pass sanitaire » consiste en la présentation numérique (via l'application TousAntiCovid) ou papier, d'une preuve sanitaire, parmi les trois suivantes :

1°) La vaccination, à la condition que les personnes disposent d'un schéma vaccinal complet, soit :

  • 7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
  • 4 semaines après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
  • 7 jours après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection).
Pour récupérer votre attestation de vaccination rendez-vous sur le « portail patient » de l’Assurance Maladie..

Une fois votre certificat de vaccination en main, il suffit de scanner le QR Code de droite pour l’importer et le stocker en local, dans votre téléphone, grâce à TousAntiCovid Carnet.

2°) La preuve d'un test négatif de moins de 48h pour le « pass sanitaire » pour l’accès aux grands événements concernés et maximum 72h pour le contrôle sanitaire aux frontières

Tous les tests RT-PCR et antigéniques génèrent une preuve dès la saisie du résultat par le professionnel de santé dans SI-DEP, qui peut être imprimée en direct et qui est également mise à disposition du patient via un mail et un SMS pour aller la récupérer sur le portail SI-DEP. Sur TousAntiCovid, l’importation de la preuve dans l’application sera à la main du patient. Il peut importer sa preuve :
  • à partir du document en format papier ou PDF issu de SI-DEP et qui accompagne le résultat du test, en scannant le QR Code situé à gauche sur le document ;
  • en cliquant sur le lien dans le portail SI-DEP, qui permet d'importer directement le résultat du test dans TousAntiCovid Carnet.
Les délais en vigueur pour la validité des tests (48h ou 72h selon les cas) sont stricts au moment de l'entrée sur le site de l'événement ou de l’embarquement (pas de flexibilité à 2 ou 3 jours).

3°) Le résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois :

Les tests positifs (RT-PCR ou antigéniques) de plus de 2 semaines et moins de 6 mois permettent d’indiquer un risque limité de réinfection à la Covid-19. Le processus pour récupérer sa preuve de test positif est le même que pour les tests négatifs via SI-DEP (voir ci-dessus).

 

VOUS ÊTES UN PROCHE AIDANT DE PERSONNES ÂGÉES DE 60 ANS ET PLUS ?

 Notre Centre de Formation vous propose la formation "Actions de prévention de la perte d’autonomie pour les proches-aidants des personnes âgées de 60 ans et plus."

Vivre plus longtemps en bonne  santé, c’est possible !

Cliquez sur le lien suivant pour en savoir plus: formation proche 

Pour toutes inscriptions ou informations contactez nous  :

Par Tél: 0590 99 85 18

Par mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

ou en cliquant ce lien : https://ammy.fr/evenements/60ed9713d3949d2eefd0dcb8

 

 

 

LA GUADELOUPE EST EN ÉTAT D'URGENCE SANITAIRE DEPUIS LE JEUDI 29 JUILLET.

La situation s’etant dégradée très fortement avec un nombre de nouveaux cas égal à 3123, de nouvelles mesures sont instaurées dès ce mercredi 4 août.
Ainsi,le couvre-feu est avancé à 20 heures jusqu'à 5 heures du matin.
Pour tout déplacement entre 20h et 5h, chacun devra se munir d’une attestation de déplacement dérogatoire avec les documents justificatifs.

📥Les attestations sont téléchargeables ici :
  • Attestation de déplacement dérogatoire en ligne : https://bit.ly/3yoPAiD
  • Attestation de déplacement dérogatoire à télécharger :   https://bit.ly/2VhegeC
  • Justificatif de déplacement professionnel à télécharger : https://bit.ly/3inp2Zt

    Les forces de l'ordre seront mobilisées pour veiller au respect du couvre-feu sur les routes.
    Face aux variants plus virulents et contagieux, préservons notre archipel et protégeons nos proches.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

HORAIRES DE VACANCES

Le Pôle Guadeloupe Autonomie de l'APF France Handicap vous informe du changement de ses horaires durant la période des grandes vacances.
A partir du Lundi 12 juillet 2021 jusqu'au 3 septembre inclus
Nous serons ouverts du Lundi au Vendredi, de 7h30 à 14h30.

APF France Handicap Pôle Guadeloupe

APF France Handicap
Pôle Guadeloupe

Rue Ferdinand Forest
Immeuble Socogar, n° 50,
Bât B
ZIC de Jarry
97122 Baie-Mahault

Copyright © 2021 - APF France Handicap - Pôle Guadeloupe autonomie

Réalisation et maintenance AGWANET